Search by category:

Planification des mariages 2021 malgré la pandémie de coronavirus

Bien que la pandémie de COVID-19 continue de restreindre de nombreux événements, les plans de mariage sont toujours en cours en Saskatchewan.

Tammy Sweeney, chef de l’exploitation de TCU Place à Saskatoon, a déclaré que le lieu du centre-ville avait des mariages à l’ordre du jour et que les futurs mariés prêtaient une attention particulière aux restrictions.

Lire la suite:

«Est-ce que nous reportons à nouveau?»: Les couples sur la planification de leur mariage en 2021

«Nous avons plus de 40 mariages étranges qui sont à différents stades de préparation, qu’ils soient dans les livres ou en conversation. Ils s’étendent sur plusieurs années… nous avons des mariages dans les livres jusqu’en 2025 », dit-elle.

«Nous en avons un qui est essentiellement dans les livres pour mai qui dit que peu importe les restrictions, ils ont leur mariage et ils l’ont à TCU Place. Ils respecteront simplement les directives, quelles qu’elles soient à ce moment-là.

L’histoire continue sous la publicité

«Beaucoup de nos autres mariages ont cependant été repoussés. Certains d’entre eux plus d’une fois, malheureusement, mais nous avons une belle salle de mariage et nous avons vraiment hâte d’accueillir à nouveau des mariages. “

Avant que la pandémie ne frappe, Sweeney a déclaré que le lieu était réservé la plupart des week-ends de l’été et même à l’automne.

«Nous avons eu des mariages de Noël. C’est un lieu de mariage de premier plan dans la ville et nous avons des gens qui attendent patiemment depuis plus d’un an pour accueillir leur mariage à TCU Place », a déclaré Sweeney.

«Nous n’avons rien eu… depuis le début de la pandémie en 2020.»


Cliquez pour voir la vidéo «Sommet virtuel en Saskatchewan pour aider les couples à planifier leurs futurs mariages»







Sommet virtuel en Saskatchewan pour aider les couples à planifier leurs futurs mariages


Sommet virtuel en Saskatchewan pour aider les couples à planifier leurs futurs mariages

Karly Shanks, une organisatrice de mariage de Saskatoon avec Pretty in the Pines Events, entame une deuxième saison cet été avec les luttes créées par la pandémie.

L’histoire continue sous la publicité

«2020 a été définitivement une année difficile pour l’industrie du mariage dans son ensemble, ainsi que pour les couples qui envisagent de se marier», a déclaré Shanks.

[ Sign up for our Health IQ newsletter for the latest coronavirus updates ]

«Nous avons dû reporter un grand nombre de mariages et d’événements, respecter les restrictions de planification, planifier à nouveau plusieurs fois, puis pivoter et proposer de nouvelles façons de se marier, telles que les mariages pop-up et les micro-mariages.

«Beaucoup de nos clients prévoient d’aller de l’avant avec leurs mariages cette année, surtout s’ils ont déjà reporté à partir de 2020. Nous leur conseillons simplement de planifier les restrictions actuelles qui sont en place dans l’espoir qu’elles vont peut-être se lever un peu, mais si vous planifiez pour le moment et espérez le mieux, c’est votre meilleur pari cette année. “

Lire la suite:

Devrions-nous annuler le mariage? Les couples incertains alors que la pandémie de coronavirus se prolonge

Si un mariage devait avoir lieu avec les directives actuelles du COVID-19 à TCU Place, Sweeney a déclaré que cela aurait l’air différent.

«Nous ferions en sorte que même, il n’y ait pas de café, pas d’eau, qu’il n’y ait rien qui puisse être partagé ou contaminé avec les gens. Il n’y aurait pas de bar », dit-elle.

«Nous nous assurerions avec les mariés qu’ils comprennent toutes les normes que les gens devraient porter des masques dans le bâtiment. Donc, ils porteraient des masques pour leurs photos de mariage s’ils avaient des photos prises pendant la cérémonie et nous prenons cela très au sérieux.

L’histoire continue sous la publicité

«Il n’y aurait pas plus de 30 personnes dans la salle et cela inclut le personnel… Ils devraient être socialement éloignés. Ce serait donc très différent de ce à quoi vous penseriez que votre mariage ressemblerait normalement. “

Selon le gouvernement, lundi, il y a eu 143 nouvelles infections, pour un total global en Saskatchewan maintenant de 26 693. Les hôpitaux de la province fournissent actuellement des soins à 183 patients infectés par le virus.

Sweeney espère une approche progressive lorsque le feu vert sera donné pour assouplir les restrictions concernant la taille des rassemblements.

«Je prévois, étant donné nos numéros (COVID-19) où ils se trouvent, que les restrictions actuelles seront prolongées un peu plus longtemps. Nous nous attendons à plus d’une approche progressive, donc une fois que les chiffres commenceront à baisser davantage », a déclaré Sweeney.

«J’espère que ce sera ouvert même aux chiffres que nous étions à l’automne. Nous pouvons faire un peu de travail avec 150 personnes… ce pourcentage de capacité, c’est loin d’être ce que nous pourrions faire et assure toujours la sécurité des gens.

«De toute évidence, nous voulons que ce soit sûr. Nous voulons nous assurer que la communauté s’occupe d’abord de notre communauté. Nous sommes enthousiastes et impatients d’aller de l’avant et ouverts lorsque nous sommes en mesure de le faire en toute sécurité. »


Cliquez pour lire la vidéo 'Les mariées de la Saskatchewan modifient les plans de mariage au milieu du COVID-19'







Les épouses de la Saskatchewan modifient leurs projets de mariage au milieu du COVID-19


Les mariées de la Saskatchewan modifient leurs projets de mariage au milieu du COVID-19 – 8 mai 2020

Des questions sur COVID-19? Voici certaines choses que vous devez savoir:

L’histoire continue sous la publicité

Les symptômes peuvent inclure de la fièvre, de la toux et des difficultés respiratoires – très similaires à un rhume ou une grippe. Certaines personnes peuvent développer une maladie plus grave. Les personnes les plus à risque sont les personnes âgées et les personnes atteintes de maladies chroniques graves comme une maladie cardiaque, pulmonaire ou rénale. Si vous développez des symptômes, contactez les autorités de santé publique.

Pour empêcher le virus de se propager, les experts recommandent de se laver fréquemment les mains et de tousser dans votre manche. Ils recommandent également de minimiser les contacts avec les autres, de rester à la maison autant que possible et de maintenir une distance de deux mètres des autres personnes si vous sortez. Dans les situations où vous ne pouvez pas vous tenir à une distance de sécurité des autres, les responsables de la santé publique recommandent l’utilisation d’un masque ou d’une couverture non médicale pour éviter la propagation des gouttelettes respiratoires qui peuvent transporter le virus. Dans certaines provinces et municipalités du pays, les masques ou les masques sont désormais obligatoires dans les espaces publics intérieurs.

Pour une couverture complète du COVID-19 de Global News, cliquez ici.

Afficher le lien »


© 2021 Global News, une division de Corus Entertainment Inc.

Plus d’article sur le